ctc nord sundgau - geispolsheim

 

BEYHURST PREND DU GALON

DNA du 11/09/2017
 
Beyhurst prend du galon
 
Entraîneur des cadettes France l’an dernier, à 23 ans, Loïc Beyhurst prend cette saison la tête de l’équipe réserve du CJS et assistera Marc Westermann en équipe une. Objectif : assurer le maintien en Nationale 3 et développer les potentiels.
 
Dans la famille Beyhurst, on connaît Ludovic, espoir à la SIG et sixième avec l’équipe de France U18 aux championnats d’Europe cet été. Il y a également Loïc, de cinq ans son aîné, qui partage avec lui la passion du basket.
 
Dans les sélections Bas-Rhin et Alsace avec la génération 94 aux côtés des Labanca, Diehl et Plas, le jeune homme évolue aujourd’hui en Prénationale à Furdenheim, mais a surtout fait le choix du banc. « J’avais toujours cette envie de transmettre », explique celui qui est également professeur d’EPS.
 
Il a notamment à son actif d’avoir officié aux côtés de Lauriane Dolt au centre de formation de la SIG en 2015-2016 et d’avoir gagné le championnat de France avec la sélection des U13 benjamines bas-rhinoises la saison dernière. « Une première depuis au moins six ans », se réjouit-il.
 
Bref, le garçon a du bagage et ce n’est donc pas une surprise de le voir prendre la tête de l’équipe réserve de Geispolsheim, lui qui y coachait les cadettes France, la saison dernière. « Cette saison, le nombre de dossiers possibles en cadettes France en Alsace était limité à trois et, avec la création du Basket Club Nord Alsace, Geispolsheim n’a pas été choisi par la Fédération. Dans le même temps, pas mal de filles de la réserve ont quitté le groupe pour raisons personnelles ou professionnelles. Du coup, le club a décidé de constituer l’équipe II avec le noyau des U18. On s’entraînera également deux fois par semaine avec l’équipe une de NF1. L’objectif, c’est vraiment qu’il y ait une continuité entre les deux équipes pour donner aux filles des perspectives. Dans ce but, je serai aussi l’assistant de Marc Westermann avec la une », explique Loïc Beyhurst.
 
Jeunesse et explosivité
 
Sportivement, il s’agira surtout d’obtenir rapidement le maintien. « Notre force, ce sera notre jeunesse et notre explosivité, mais il faudra aussi que l’on soit capable d’être tactique face à des équipes plus expérimentées », prévient le nouveau coach dont l’équipe débutera le championnat à Nord Sundgau, dès dimanche.